Parce qu’elle est lourdement handi-capée, Lulu peut subir des anesthésies plus souvent qu’un autre patient. On sera parfois obligé de procéder à une anesthésie générale là où une simple anesthésie locale aurait été suffisante. Or, la complexité de son handicap fait de l’anesthésie de Lulu un sujet très sensible.

Si le moment le plus délicat a lieu avant l’endormissement avec une Lulu agitée, anxieuse, qu’on a du mal à comprendre, il ne faut pas sous-estimer les difficultés qui peuvent survenir dès la première consultation avec le défi d’arriver à bien évaluer son profil, tout en la préparant à ce qui l’attend.

Pour éviter les échecs, il va falloir :

  • s’assurer de bien connaître Lulu, ses spécificités, son comportement
  • s’organiser en amont pour faciliter au maximum sa venue
  • identifier la meilleure technique d’anesthésie pour elle
  • s’adresser à elle, intégrer et écouter son aidant
  • (ré)évaluer régulièrement le protocole
  • partager les informations avec tous, médicaux et paramédicaux

Il n’existe que peu de littérature sur le sujet. C’est donc l’expérience du médecin face au handicap et la prise en compte de la parole de l’aidant qui feront la différence¹.

1 – Leclerc C., Soins et handicap mental : Relation soignante et prise en charge, Arnette Blackwell, 2018. Voir références complémentaires dans la section « Pour aller plus loin ».

Témoignages

Témoigner

Paroles de soignants

Je suis capable de réaliser l’induction sur le brancard, en position assise, sur le fauteuil roulant, sans élément de surveillance instrumentale à ce stade, parfois sans pré-oxygénation optimale. Le soignant doit être sûr de lui et à l’aise avec le handicap et le geste chirurgical.

Un anesthésiste

La réponse physiologique du patient au stress chirurgical est souvent modifiée et imprévisible dans le cas du polyhandicap.

Un anesthésiste Ontario-Canada

Le handicap complexe amène à se poser la question de l’anesthésie différemment : comment contrôler les voies aériennes quand le patient présente des malformations ou des positions vicieuses ? Quand il devient impossible de lui examiner la bouche ? Quand il est agité ?

Un anesthésiste

Tout est majoré : décompensation respiratoire, difficultés d’extubation, encombrements post opératoires.

Un anesthésiste

Si le patient handicapé prend déjà des psychotropes, en rajouter peut changer son équilibre comporte-mental… Qu’il mettra parfois des semaines à retrouve

Un infirmier d’un établissement médico-social

Bien connaître ce patient est tout aussi important que de connaître sa pathologie !

Un anesthésiste

Pour un bébé, on peut anesthésier autrement que couché sur la table : par exemple dans les bras de la maman.

Une infirmière de Bloc

Chaque patient avec handicap mental est unique et la prise en charge sera donc spécifique, « sur mesure », alliant technicité et bien-traitance.

Un anesthésiste

Souvent, on hésite à administrer la dose de produits qu’on donnerait à un autre patient… C’est un point à discuter avec l’aidant !

Un anesthésiste

Le saviez-vous ? Pour des raisons de sécurité, les prisonniers doivent se faire accompagner par un gardien, même au bloc. Dans certains cas, cela ne pourrait-il pas être utile pour des patients atteints de handicap complexe ?

Un anesthésiste

Attention à l’anesthésie locale pour certaines personnes autistes : avec la perte de sensation, le patient croit que ce qui est endormi a disparu. Chez le dentiste, il va par exemple enfoncer son poing dans sa bouche et se mettre en difficulté.

Une infirmière

Paroles d'aidants

Ma fille ayant un comportement autistique, on nous a proposé de la garder endormie plus longtemps.

Une mère, pour une opération à cœur ouvert

Pour aller plus loin…

Enrichir cette rubrique

Pour Lulu et sa famille

Des fiches en FALC sur l’anesthésie et l’hôpital

Sur le site de SantéBD : consultation, consignes de l’anesthésiste, comment ça se passe, le réveil… consulter le site

Une vidéo sur l’anesthésie générale

Une petite vidéo explicative réalisée par le Centre hospitalier universitaire vaudois. voir la vidéo

Des outils pour les enfants

Sur le site de Sparadrap. consulter le site

Pour les pros

Un livre

LECLERC Charles, Soins et handicap mental : relation soignante et prise en charge. Arnette Blackwell, 2018.

Des articles scientifiques

Spécificités de l’anesthésie du patient handicapé mental. consulter l’article

Optimiser la prise en charge du patient handicapé. consulter l’article

BOQUELET R., Place de l’infirmier anesthésiste dans la relation soignante avec le handicapé mental. Mémoire professionnel du diplôme d’état d’infirmier anesthésie, Caen, 2017.

BOQUELET R., LECLERC C., Optimiser la prise en charge du patient handicapé mental avant l’anesthésie, Le praticien en anesthésie réanimation, 2018, vol. 22, pp. 168-171.

FAULKS D., HENNEQUIN M., ALBECKER GRAPPE S., Sedation with 50% nitrous oxide/oxygen for outpatients dental treatment in individuals with intellectual disability. Dev Med Child Neurol, 2007, vol. 49, pp. 621-625.

LECLERC C., LEVESQUE-LEMAITRE C., MAYAUD A., RAMAKERS S., Spécificités de l’anesthésie du patient handicapé mental, Le praticien en anesthésie réanimation, 2016, vol. 20, pp. 136-141.

DEVYS J.-M., Anesthésie de l’enfant non-communicant. Le praticien en anesthésie réanimation, 2017, vol. 3, pp. 520-524.

Un Mooc (cours en ligne) sur la Réhabilitation améliorée après chirurgie (RAAC)

Une formation en ligne de l’université d’Aix-Marseille ouverte à tous. Ce Mooc permettra de comprendre comment l’ensemble des actions pré, per et postopératoires rendent possibles la récupération rapide de l’autonomie de vos patients et leur retour à domicile dans des conditions de sécurité optimale. consulter le cours en ligne

Sondage

Parmi les 36 cartes mentales, lesquelles vous intéressent en grand format pour affichage

dans vos accueils, salles de cours, salles d’attente, salles de consultation … ? 

Le partenariat hôpital-établissement médico-social

Sondage : des affiches pour expliquer l'accès aux soins ?