chapitre

17

17

Le partenariat établissement-hôpital

Quand Lulu vit dans un établissement médico-social, collaboration et coordination entre famille, établissement et hôpital sont les maîtres-mots pour que son parcours chirurgical se déroule au mieux.

Pour cela, il est nécessaire de construire des partenariats bien en amont de l’opération. Ils faciliteront la circulation des informations-clés entre tous¹, mais permettront aussi :

… Pour Lulu et sa famille :

  • de favoriser une relation de confiance
  • de préparer Lulu à son opération

… Pour les équipes de l’hôpital :

  • de connaître les ressources médicales réelles de l’établissement (très différentes d’un établissement à l’autre)
  • de se préparer de façon concrète à prendre Lulu en soins
  • de réaliser un meilleur suivi après l’opération

… Pour les équipes médico-sociales :

  • d’orienter Lulu vers le bon hôpital selon le type d’opération
  • d’organiser le transfert de Lulu à l’hôpital (DLU, passeport, accompagnant…)
  • d’apprendre, après la chirurgie, les nouveaux gestes et protocoles et de savoir les appliquer
  • de définir la conduite à tenir à la sortie de l’hôpital pour que Lulu se remette au mieux de son opération.

La clé pour que ces partenariats fonctionnent bien ? C’est qu’ils soient cadrés par une convention et surtout que cette convention soit nourrie et rendue vivante par des échanges mutuels entre l’hôpital et l’établissement. Enfin, dans le cas d’une opération lourde, il serait pertinent d’étendre ces partenariats aux centres de rééducation fonctionnelle.

1 – Voir chapitre « Faire circuler les infos »

Témoignages

Témoigner

Paroles de soignants

Comment obtenir le dossier médical de l’établissement médico-social lorsque celui-ci se trouve dans un tiroir fermé à clé, accessible uniquement par le médecin qui n’est présent qu’une demi-journée par semaine ?

Un médecin MPR

Il faut contacter l’établissement du patient et notamment l’équipe qui le connaît bien pour éviter les risques de rupture des habitudes.

Une infirmière d’hospitalisation

Les besoins de rééducation n’ont pas été bien définis avant l’intervention. L’établissement n’a pas suffisamment de kinés pour répondre aux besoins du patient.

Un médecin MPR

Nous découvrons que l’établissement ferme les week-ends et les vacances. Or, le domicile des parents de notre jeune patient n’est pas accessible en fauteuil roulant manuel et comporte des escaliers. Comment vont faire les parents avant que leur enfant ne retrouve son autonomie antérieure ?

Un médecin MPR

On peut demander à l’établissement qu’il transmette aux équipes de l’hôpital ses outils, ses trucs et astuces concernant la personne handicapée avant l’intervention.

Un médecin MPR

Un résident de FAM ou de MAS a une chance sur deux d’aller à l’hôpital une fois par an…

Un professionnel de l'accès aux soins du handicap

Paroles d'aidants

En fin d’hospitalisation, le foyer (non médicalisé) de mon fils a refusé de le reprendre alors qu’il y était domicilié.

Une mère, pour une fracture tibia-péroné

Pour aller plus loin…

Enrichir cette rubrique

Organiser la coopération

Un guide méthodologique

ARNAUD Alain, Anap, Guide méthodologique des coopérations territoriales pour aider les établissements de santé et médico-sociaux et les Agences régionales de santé (ARS) dans le choix et la mise en œuvre de coopérations, 2011. télécharger le document

Des recommandations

HAS, Guide d’amélioration des pratiques professionnelles, Accueil, accompagnement et organisation des soins en établissement de santé pour les personnes en situation de handicap, 2017, pp. 34 à 43. télécharger le document

L'éducation thérapeutique

L’éducation thérapeutique appliquée aux personnes polyhandicapées et à leurs aidants

GAUDON Philippe, MAGNIER Géraldine, AUBRY Marion, Rapport : Groupe polyhandicap France, L’éducation thérapeutique appliquée aux personnes polyhandicapées et à leurs aidants, 2015, 88 p. consulter l’article